..Janet
..Alexander..Bowlby..Cannon.......Kandel......Edelman..JamesClérambault.....Freud....Lacan...Lebovici....Klein...Jung...Bion
      

Le site des recherches fondées sur les pratiques psychothérapiques

Éditorial Études
Avril 2019. La recherche qualitative micro séquentielle dans le Réseau de recherches fondées sur les pratiques psychothérapiques .JM Thurin.Une nouvelle rubrique animée par F. Journet. Exilés et soins psychiques.
Le pôle autisme du Réseau de Recherches Fondées sur les Pratiques Psychothérapiques (Inserm-FFP) poursuit depuis 2008 son activité de recherche-action (Golse 2008) à partir des nouvelles méthodologies qui permettent d’accéder aux processus de changement en psychothérapie. Introduire les processus de changement dans la recherche sur les résultats, c’est réactualiser la question de la causalité et de la complexité de leur origine. Par extension, c’est se donner les moyens d’améliorer la compréhension qu’en a le clinicien dans sa pratique. Le paradigme général de l’évaluation de l’action thérapeutique utilisé pour les psychotropes n’est pas transposable à la psychothérapie. Des méthodes alternatives à cette approche existent. Fondées sur la recherche observationnelle, elles appellent la participation des cliniciens et de leur expérience à la recherche clinique. Ces alternatives ont été recensées et testées pour une grande part d’entre elles en conditions naturelles (Thurin 2017).

La recherche observationnelle en psychothérapie donne accès à l’action partagée des cliniciens avec les patients dans leur activité individuelle et aux facteurs de contexte susceptibles d’intervenir sur les résultats. Cette particularité s’intègre totalement avec l’orientation internationale actuelle de la recherche en psychothérapie recentrée depuis les années 2000 sur le « Pourquoi, Comment et dans quelles conditions une psychothérapie fonctionne-t-elle ? » (Kazdin 1997...2009).

Avec cette nouvelle perspective de la recherche, l’expertise clinique (APA 2006) et l’action thérapeutique (Jones 2000) donnent une place majeure à la psychopathologie, c’est à dire …
Suivre et soigner les patients exilés confronte à des questions particulières dont témoignent, depuis leurs différents cadres d’interventions, les intervenants du social ou du soin auprès de ces personnes qui cumulent de nombreux facteurs de « vulnérabilité » .

Les questions psychiques y tiennent une grande place [1] et leur prise en charge se heurte à des difficultés dont témoignent nombre d’acteurs de la psychiatrie publique ou privée, des centres spécialisés auprès d’étrangers ou de victimes de persécutions politiques et torture, des structures dédiées aux personnes en grande précarité (EMPP - équipes mobile psychiatrie précarité) et des multiples associations [2].
Les pratiques du terrain auprès de ces personnes interrogent l’écart séparant les réalités cliniques et thérapeutiques des représentations habituelles du soin et des recommandations générales.
Cette rubrique est inspirée par une pratique ...
Suite Suite
Brèves : Sur France Culture : Avoir raison avec Claude Levi-Strauss - Acces

Participe Patient(s). Une reflexion sur le statut accorde au patient

Point sur
Caractériser et Comprendre le Processus de Changement d'une Psychothérapie Complexe
Pragmatic Case Studies in Psychotherapy: 2013 ; 9 (4) : Augmenter le rigueur des éléments de preuve de l’étude de cas dans la recherche en thérapie » (voir présentation dans les brèves). - Acces

Recherche Qualitative : Quatre axes de la recherche qualitative en psychothérapie - Acces

Ouvrages de Freud : Présentation des textes de Freud et leur accès en ligne - Acces - Base rêves et sommeil

La complexité est devenue un axe majeur de la recherche en psychothérapie depuis les années 2000. Dans le champ de l'autisme, la complexité de l'approche clinique et par extension de la compréhension du "Pourquoi, comment et dans quelles conditions elle peut produire un effet" peuvent paraître impossibles à aborder.

Et pourtant, ce n'est plus tout à fait vrai car le paradigme général de l'action thérapeutique s'est complètement modifié en reconnaissant le rôle majeur du patient dans le processus de changement et qu'il existe maintenant des méthodes et des instruments qui permettent d'appréhender les principales caractéristiques de son déroulement.

C'est le sujet que j'ai traité dans ma thèse, dont le contenu va être progressivement mis en ligne à l'adresse suivante : [www.techniques-psychotherapiques.org] et que je vous propose de discuter.

Pourquoi progressivement ? Parce qu'il a beaucoup de points nouveaux et d'aspects qui restent à préciser, à expliquer, à discuter. La passation de la thèse et les commentaires du Jury ont été un moment très fort sur ce plan (ils vont être également mis en ligne). Mais d'autres personnes, cliniciens ou chercheurs peuvent avoir d'autres abords et questions. Ce forum est un espace où la discussion de cette nouvelle approche, au sens fort du terme, peut s'établir.
Suite
 

Animateurs du site
Rechercher sur le site
Comment utiliser le site ?
Presentation
S'inscrire